zu jung um zu zerbröseln
  Startseite
    Merkwürdiges
    News
  Über...
  Archiv
  geBUDDHAgsgeschenke
  Lehrersprüche
  CRISPY
  Gedichte - aber nix für schwache Nerven
  Schulkrams
  Fotos Russland
  Fodos
  That`s Me!!!
  Challenge MYPMAHCK
  Spiele *harhar*
  IKEA!!!!!!
  Brownie Around The World
  Tona`s Corner
  Krams
  Spende Blut ;)
  Gästebuch
  Kontakt
  Abonnieren
 


 
Links
  Kill them!
  Knegge hat gar keine Homepage!!!
  Xixor comes
  Blu
  SAME: Bairische Gedichte
  Anime
  ABI forever!!!
  Der Goldbär :0)
  YEHÄR!!
  Katha
  Chevalier
  Tierschutz




http://myblog.de/kneggebrotneverdies

Gratis bloggen bei
myblog.de





 
Hier werde ich mal ein paar Sachen aus der Schule ablegen - vielleicht kann ja jemand was davon brauchen



Enzyme (Fermente) als Biokatalysatoren (Chemie, Auszug)

Allgemein

- Enzyme sind Biokatalysatoren in lebenden Zellen
- Sie steuern im Stoffwechsel fast alle chemischen Reaktionen
- Sie beschleunigen Reaktionen, ohne dass sie selbst dabei verbraucht werden, indem sie die Aktivierungsenergie, die für die Reaktion gebraucht wird, herabsetzen → Sind sehr effizient (Bsp.: 30 Gramm reines, kristallines Pepsin würden ausreichen, um in wenigen Stunden mehr als zwei Tonnen Hühnereiweiß abzubauen)
- 6 Hauptgruppen (6 Hauptfunktionen):
1.) Oxidoreduktasen: Enzyme, die Redoxprozesse in Zellen katalysieren
2.) Transferasen: Übertragung verschiedenster Gruppen von einem Donator auf einen Akzeptor (Aminotransferasen im Stoffwechsel der Aminosäuren)
3.) Hydrolasen: Verdauungsenzyme
4.) Lyasen: Enzyme, die chemische Bindungen nicht unter Wasserbeisein spalten
5.) Isomerasen: Enzyme, die katalysieren Umlagerungen innerhalb eines Moleküls
6.) Ligasen: Enzyme, die die Verbindungen zweier Moleküle mit Hilfe von ATP beschleunigen
- Bis heute sind etwa 3000 Enzyme bekannt



Aufbau

- Entweder Proteine oder Proteine mit bestimmten Wirkgruppen
Apoenzym + Wirkgruppe → Holoenzym
- basieren auf globulären Proteinen
- Premiärstruktur (Spirale wird Helix) 3dimensionale Faltung der Polypeptidkette
- Sekundärstruktur (Spirale)
- Tertiärstruktur (Aminosäurekette)
- Proteinteil + Unproteinteil = reaktionsfähiges Enzym
- Oft bildet ein Vitamin einen Teil des Enzyms


Wirkungsweise/Funktion

- Spalten unter Wassereinwirkung hochmolekulare Nährstoffe in niedermolekulare Bestandteile
- Bildung eines aktiven Zentrums
- Das Substrat wird an das entsprechende Enzym gebunden, was durch die Ausbildung von Wasserstoffbrücken, Ionenpaarbindung oder andere hydrophobe Wechselwirkungen geschehen kann (Enzym-Substrat-Komplex ES → E + P)
- Im aktiven Zentrum befinden sich die katalytischen Gruppen, die für die Zersetzung verantwortlich sind
- Diese katalytischen Gruppen werden meist von Aminosäureresten des Protheinanteils des Enzyms dargestellt
- Induced-fit-Modell (induzierte Passform): Substratbindung bedingt Konformationsänderung des Enzyms (Anpassung)
- Die Katalysatoraktivität eines Enzyms wird von der Aminosäuresequenz und der ihr festgelegten Tertiärstruktur bestimmt, d.h. von der räumlichen Faltung des Moleküls (Komplexität)
- Enzyme haben aufgrund des Massenwirkungsgesetzes keine Auswirkung auf das Gleichgewicht der Reaktion selbst, genauso wenig auf die bei der Reaktion freigesetzte Energie

Spezifität

- Substratspezifität (Schlüssel-Schloss-Prinzip): Das Enzym reagiert nur mit einem ganz bestimmten Enzym, das perfekt in das aktive Zentrum des Enzyms passt
- Reaktionsspezifität: Ein Enzym führt nur eine ganz bestimmte Reaktion aus, beispielsweise zersetzt es Zweifachzucker in Einfachzucker
- Spezifische Aktivität: Substratmenge, die die pro Minute von 1g Enzym umgesetzt wird
- Dadurch werden unnötige Nebenreaktionen vermieden

Michaelis-Menten-Konstante

- Substratmenge, bei der das Enzym mit halbmaximaler Geschwindigkeit arbeitet: Michaelis-Menten Konstante
- die Michaelis-Menten-Konstante kM gibt die Substratkonzentration an, bei der die Reaktionsgeschwindigkeit die Hälfte ihres Maximums erreicht hat. Je niedriger der kM-Wert liegt, desto höher ist die Affinität eines Enzyms zu seinem Substrat.
- Einheit mol



La Relation franco-allemande

1. Charles de Gaulle:

- Est née en 22. novembre 1890 à Lille, son père est un prof du lycée
- En 1911, il entre à l`Armée Française comme officier d`infanterie
- De 1914 à 1918 il prend part aux combats durs avec l`armée allemande et tombe grièvement blessé à la captivité d`Allemands. Pendant ce temps là, il essaie d`enfuir cinq fois sans succès et apprend la langue allemand
- 1918 après la fin de la Première Guerre Mondiale, il rentre à l´Armée Française
- Après avoir travaillé au Pologne et en Allemagne, il devient en 1932 secrétaire général du « conseil national de la défense »
- Au 1940, le 19. mai, il devient le plus jeune général de l`armée Française, et le 6. juin il devient unterstaatssekretär du « conseil de la défense nationale ». Au 15. juin il voyage à London, où il lance un appel au peuple Français de supporter les Alliés contre l`Allemagne. En plus, il fond le comité « La France Libre » et devient le chef du « comité national de la défense » et des « Streitkräfte Libres et Français ». En juillet, quand de Gaulle était absent, le gouvernement de Vichy le condamne à mort
- 1942 il fond le « Comité Français de Libération Nationale » et devient en 1943 le chef de cette institution
- En mai 1943 ce comité se constitue à Algier au « Gouvernement Provisoire de la République Française ». En septembre il rentre en France et devient le chef du « Gouvernement Provisoire de la République Française ».
- En 1945 de Gaulle est élu par « l`Assemblée Nationale » d`être le ministre président de la France, mais en 1946 il se démet de ses fonctions, a cause de sa critique de la Quatrième Constitution
- En 1947 il fond le « Rassemblement du Peuple Français, RPF », qui appelle à la Constitutions plus mûre
- A cause de ça, il refuse l`entrée de l`Allemagne au NATO, le Schuman plan et le EWG, parce qu`il craint avec l`entrée de l`Allemagne, il y`avait un inégalité de la militaire et de l`économie
- 1953, la RPF s`est dissous
- En 1. juin 1958, de Gaulle devient ministre président. En septembre, il a des les conversations avec Konrad Adenauer à sa résidence à Colombey-les-deux-Eglises
- Le 21. décembre 1958, de Gaulle est élu d`être le président de la France par 78% des électeurs
- En 2.-8. juillet, de Gaulle reçoit la visite de Adenauer, sa visite est un acte de la réconciliation du peuple français et du peuple allemand
- De 4. à 9. septembre il répète sa visite à l`Allemagne, accompagné avec des présentations de la sympathie du peuple allemand
- En 1962/63, « l`Organisation Armée Secrète » commet sept attentat contre de Gaulle
- Le 22. janvier, de Gaulle et Adenauer signent le contrat de l`amitié entre l`Allemagne et la France, le contrat d`Elysée, à Paris
- 1969, de Gaulle est réélu comme président de la France
- Le 27. avril, de Gaulle a posé le vote de confiance, et avec un résultat de seulement 47,5%, il a décidé de se demettre de ses fonctions dans la nuit entre le 27. et 28. avril
- Charles de Gaulle meurt le 9. novembre 1970 à sa résidence à Colombey-les-deux-Eglises, où il y a aussi son l`enterrement au 12. novembre


2. Le Contrat d`Elysée :

- Le 22. janvier, Charles de Gaulle et Konrad Adenauer ont signifié le contrat d`Elysée à Paris
- Le contrat d`Elysée est une base important pour la relation de la France et de l`Allemagne. Le contrat symbolise l`amitié entre les deux pays, et il a rempli sa mission de réconcilier les deux pays, qui avaient fait beaucoup des mauvaises expériences avec l`autre. La but de ce contrat a été de prendre la peur et la haine des deux peuples devant l`autre, avec beaucoup du succès. Aujourd `hui, la relations entre la France et l`Allemagne est très bon, parce que Adenauer et de Gaulle ont fait un bon début avec le contrat.
- Le contenu du contrat : Dans le contrat, on a convenue de collaborer aux certains domaines, comme la politique de la culture, de l`éducation, de l`économie, la politique de la défense, du développement et particulièrement la coopération entre les jeunes. On a fondé « l`Office franco-allemand pour la jeunesse », un organisation, qui organise des échanges entre les jeunes Allemands et Français
- En plus, on a convenue des rencontres des ministres, pour une bonne collaboration des pays.

En contraire à Adenauer, son successeur Erhard n`a pas voulu un distance aux Etats Unis. C`est la raison pourquoi la collaboration entre de Gaulle et Erhard n`était pas ce bon comme entre de Gaulle et Adenauer. Mais il faut dire, qu` Erhard a rendu sa première visite à la France et qu` il a essayé de maintenir les bons relations à la France.


3. Konrad Adenauer :

- Konrad Adenauer est née le 5 janvier 1876 à Cologne, comme le fils de Konrad et Helene Adenauer
- Pendant les ans 1894 – 1901 Adenauer a fait ses études en droit et Volkswirtschaft. Depuis 1901 à 1906 il a travaillé comme juge à aider à Cologne.
- En 1917 il est élu d`être le première bourgmestre de la ville Cologne
- Le sept mai, Adenauer est élu d`être le présidant du « Preußischer Staatrat ». Il peut garder cet exercice les prochaines douze ans
- En 1926, Adenauer négoce de la candidature du « Reichskanzleramt », mais il ne devient jamais « Reichskanzler »
- Le 19. décembre, le bourgmestre Adenauer ne veut pas recevoir le Reichskanzler Adolf Hitler, et en plus, il laisse enlever des drapeaux avec les « Hakenkreuz », qui sont préparé au pont Deutzer
- 1934 il est arresté par la gestapo, mais après deux jours, il était relâché
- Après l`attentat du 20. juillet, le gestapo l`arreste encore une fois. Il peut s`enfuir, mais il peut être attrapé et interné à Brauweiler.
- Après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, il est replacé comme premier bourgmestre de Cologne par le gouvernement américain.
- Le 15. septembre, Adenauer est élu d`être le première chancelier de la République d`Allemagne, avec seulement un vote majorité
- En 1951, le 18.avril, Adenauer voyage à Paris, où il signifié le contrat d`Union Montan
- En mars 1957, il signifie les contrats romains, qui sont important pour la formation de la EG
- A partir de 1958, il rencontre Charles de Gaulle certaines fois pour des conversations
- En 1962, il a une visite important à la France, et il y a un revisite de de Gaulle en Allemagne en septembre. En même ans, Adenauer publie sa démission de sa fonction d`être chancelier après il est été réélu pour certaines fois.
- En 1963, il signifié avec de Gaulle le contrat d`Elysée à Paris et le 15. octobre, il se démettre de ses fonctions
- Le 19. avril 1967, Konrad Adenauer meurt à Rhöndorf près de Bonn, avec un âge de 91 ans

Dies iat die Rohfassung, das heißt noch nicht auf Grammatik- oder Rechtschreibfehler durchgeguckt. Das müsstet ihr dann schon selber machen





Verantwortlich für die Inhalte ist der Autor. Dein kostenloses Blog bei myblog.de! Datenschutzerklärung
Werbung